InSkin Media part en conquête du marché français pour contrer les adblockers

InSkin-Media

La société anglaise InSkin Media s’est spécialisée depuis 2009 dans la conception de formats publicitaires à fort impact et non-intrusifs. Son produit phare, PageSkin, part désormais en conquête du marché français avec des habillages entiers de sites web proposant contenus interactifs, call to action et rich media, adaptés autant au desktop qu’au mobile ou à la tablette. DBTH accompagne InSkin dans sa localisation en France.

Capture

Bannières clignotantes, publicités intempestives, multiplication des pop-ups, fenêtres impossibles à fermer, nuisances à la navigation… la publicité en ligne (ou display) a longtemps été mal perçue et massivement rejetée, les internautes se réfugiant de plus en plus dans les “adblockers”, ces plugins qui empêchent l’apparition des annonces quelle que soit leur forme. A cela il faut ajouter les pratiques douteuses d’éditeurs de sites peu scrupuleux, qui, peu inquiétés par de quelconques autorités, n’hésitent pas à fournir des espaces publicitaires en bas de page, ou à peine visibles par les internautes. De fait, selon le dernier baromètre AdVerification publié par Kantar Media et AdLedge, 52% des impressions publicitaires délivrées entre septembre et décembre 2015 n’ont jamais été vues.

La publicité en ligne a ainsi longtemps été dévaluée, malgré la mise en place de normes de visibilité par l’IAB (Internet Advertising Bureau) et le MRC (Media Rating Council) et l’apparition des AdTechs, les nouvelles technologies publicitaires. Depuis sa création, InSkin Media s’est fortement engagée dans le débat autour de la visibilité de la publicité en ligne et pour la remise à niveau des standards établis par l’IAB et le MRC. Experte de ces questions, l’équipe dirigeante siège à ce titre dans les plus hautes sphères de ces organisations professionnelles.

A la pointe de l’innovation technologique, InSkin Media développe des dispositifs offrant une visibilité du message de marque bien supérieure aux formats d’affichage traditionnels : la méthode d’eye-tracking sur les solutions “PageSkin” a permis d’établir 100% de publicités vues sur 3 campagnes test sur 4 ! L’habillage publicitaire et les appels à l’action restent visibles pendant une moyenne de 60 secondes par impression, soit un temps d’attention inégalé. Possédant des bureaux aux quatre coins du monde, la firme a d’ores et déjà séduit plus de 150 éditeurs, dont Le Monde, le Groupe Marie-Claire et Condé Nast en France, et intégré sa technologie sur plus de 900 sites web dans le monde.

Si les solutions InSkin offrent aux annonceurs des résultats supérieurs au display traditionnel en termes donc de visibilité, mais aussi de mémorisation, d’identification, d’appréciation, d’opinion et d’intention d’achat de la marque, elles sont également plebiscitées par les éditeurs de contenus, du fait de la protection – voire l’amélioration – de l’expérience de navigation de l’utilisateur et des flux de revenus massifs qu’elles engrangent.

Vous trouverez plus d’informations en cliquant sur le lien suivant http://dbth.pr.co/119381-inskin-media-acteur-mondial-majeur-des-technologies-publicitaires-innovantes-localise-ses-solutions-en-france

Newsletter

Garanti sans spam.

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.