Spotify rachète Tunigo : quel message pour les concurrents, les start-up et les investisseurs ?

Dans le cadre de notre partenariat avec Music Ally, une analyse du rachat de Tunigo par Spotify.  N’hésitez pas à vous abonner à Music Ally et à leur offre gratuite ici: http://musically.com/subscribe/

 

On a beaucoup entendu parler de Spotify ces derniers temps mais il s’agissait de ses développements et des ouvertures de nouveaux territoires. S’il y a bien un terrain sur lequel la société est plutôt discrète c’est celui de la fusion-acquisition, en tout cas jusqu’à vendredi dernier lorsque Spotify confirma le rachat de la startup Tunigo spécialisée dans la recommandation musicale et ce pour un montant non précisé.

Cette start-up suédoise avait été l’une des premières à lancer son application sur la version desktop de Spotify avant de sortir à l’automne dernier la version sur iPhone appelée Tunigo Play (la version Android est actuellement en beta privée).

L’annonce officielle n’en dit pas long sur les intentions de Spotify concernant sa nouvelle filiale: « Tunigo est l’une des applications les plus populaires sur Spotify et nos équipes partagent l’envie d’amener au public de quoi mettre leur vie en musique ».

De son côté Nick Holmstèn, CEO de Tunigo, déclare « C’est l’association parfaite dans une perspective de découverte musicale. Nous sommes des passionnés de musique et de technologie, nous n’avons qu’une envie : continuer à innover dans le secteur de la découverte musicale ».

Ce rachat envoie plusieurs messages :

–          Il présente une issue aux investisseurs dans des start-up qui s’adossent à Spotify, ouvrant la voie à des financements pour d’autres sociétés ;

–          Pour les start-up Spotify démontre qu’elle n’est pas contre d’autres acquisitions de ce genre mais elle avertit également qu’elle peut « choisir son champion » en l’internalisant quitte à ce que cela fasse de l’ombre à d’autres applications. Pour les plateformes de streaming concurrentes cela peut s’avérer être le signal de départ lançant d’autres rachats afin de garder leur offre au même niveau. Spotify, a l’instar des autres plateformes digitales, montre qu’elle représente à la fois des opportunités et des risques pour les start-up proposant des services complémentaires.

Il faut aussi s’interroger sur ce qui a poussé Spotify à choisir Tunigo: de nombreux journalistes ont fait le rapprochement avec l’acquisition par Twitter de We Are Hunted pour créer l’application Twitter #music. Pour nous il serait plus juste de faire le rapprochement avec Songza.

Tunigo fournit « des playlists Spotify adaptées à toutes les occasions » tout en s’intéressant particulièrement à l’environnement et aux attentes de l’utilisateur (jour, heure, état d’esprit…) tout comme la fonctionnalité « Concierge » qui a fait le succès de Songza aux US. Le rachat de Tunigo nous rappelle que lorsque des sociétés comme Spotify se sentent concurrencées par de nouveaux services de niche, la clé d’une adaptation rapide réside dans un écosystème dynamique de start-up et de développeurs.

 

Publié le 7 Mai 2013 par Stuart Dredge sur www.musically.com
Traduction Julien Philippe

Newsletter

Garanti sans spam.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Les commentaires sont fermés.