Le marketing viral et la musique: Comment l’utiliser?

Chaque semaine, nous vous proposerons de retrouver un article de la famille DBTH. Cette semaine nous avons sélectionné sur le site Don’t believe the Hype un article sur le marketing viral.

Vous retrouverez cet article sur le site Don’t believe the Hype  

Qu’est ce donc que le marketing viral: d’après Wikipédia“Le marketing viral se définit comme une action menée par une entreprise afin de se faire connaître, d’améliorer ou de repositionner son image ou celle de ses produits auprès d’un public cible. La spécificité de ce type de marketing est que les consommateurs deviennent les principaux vecteurs de la communication de la marque. Par intérêt, curiosité ou amusement, ils diffusent l’information à leur réseau de connaissances. Cette technique présente trois avantages principaux. D’une part, son coût est bien plus faible que celui du marketing direct ; d’autre part, l’intensité et la rapidité de diffusion du message peuvent être très importantes, avec un « auto positionnement » sur le public ciblé. Enfin, le message bénéficie d’une connotation positive liée à sa prescription par le biais d’une connaissance.”

En résumé, on transforme le consommateur lui-même en vecteur de promotion, c’est à dire que le marketing viral va permettre de promouvoir des contenus de façon contagieuse. Il se propage par lui-même, c’est-à-dire qu’une action que vous lancez et ensuite reprise, envoyée, transmise de personne en personne. Grâce à internet et aux réseaux sociaux, ce système de promotion est de plus en plus puissant.

Comme le mentionne le Journal du net, dans son article sur “La fièvre du marketing viral“, cela peut prendre la forme d’un  e-mail qui circule, un petit film drôle à télécharger, un jeu en ligne, une e-card aguichante…

Rappelez-vous le coup de Budweiser avec ses “Whasssssup”. ça a fait le tour de la planète, en vrai et en parodie. Qui n’a pas hurlé “Whassssaa”, hein, qui je le demande.


Comment lancer une campagne de marketing viral


Il faut donner envie de transférer le contenu à ses amis. N’essayez pas de faire “Pro” si vous n’en n’avez pas les moyens, vous vous décrédibiliserez. Il faut communiquer sur votre contenu et soigner le référencement.

Pour en savoir plus et continuer la lecture de cet article, je vous propose de le retrouver sur le site Don’t believe the Hypehttp://virginieberger.com/2011/11/musique-marketing-viral-points-fondamentaux-et-exemples/

Newsletter

Garanti sans spam.

I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )

Les commentaires sont fermés.